• Après un sermon

    Après son premier prêche, le nouveau curé s'est posté à la porte de l'église pour saluer ses paroissiens.
    Tous les paroissiens étaient contents, complimentant le prêtre pour son sermon.
    Tous ... sauf un qui ne cessait de répéter en suivant le curé :
    - Joli sermon sans envergure, Mon Père.
    Quand l'occasion se présenta, le prêtre demanda au sacristain qui était cet homme...
    - Ne faites pas attention... C'est l'idiot du village : il ne fait que répéter ce que disent les autres !

     

    =================================================

     

    Ce brave paroissien a remarqué pendant la messe que Monsieur le Curé avait un pansement au menton.
    A la sortie de l’église, le paroissien interpelle le curé :
    - « Eh bien, Monsieur le Curé, que vous est-il arrivé ? »
    - « Figurez-vous, lui répond l’homme de Dieu, que ce matin, en me rasant, j’étais tellement concentré sur mon sermon que je m’en suis coupé le menton ».
    - « Eh bien, Monsieur le Curé, laissez-moi vous donner un petit conseil : dimanche prochain, concentrez-vous sur votre menton, et coupez plutôt votre sermon ! »

     

    =================================================

     

    Monsieur le Curé a organisé une sortie en car pour ses paroissiens. Tout se passe très bien au départ, mais en cours de route, c’est l’accident. Le conducteur du car et M. le Curé se retrouvent devant saint Pierre.
    Et là, c'est le plus méritant qui passe en premier. Le prêtre croyait bien passer avant son ami. En fait, contrairement à ses prévisions, c’est le conducteur qui passe avant lui. Devant son incompréhension, saint Pierre lui répond : Vois-tu, ici, nous jugeons sur le résultat: Toi quand tu prêchais, tout le monde dormait, tandis que lui quand il conduisait, tout le monde priait.»

     

    =================================================

     

    Un prêtre annonce à la fin de la messe que dimanche prochain, il fera un sermon sur le mensonge. Pour les préparer, il les invite à lire le chapitre 17 de l’Évangile selon saint Marc.

    Le dimanche suivant, il demande à ses paroissiens qui l'a lu. Tous lèvent la main.

    Alors le prêtre leur dit : "Dans l’Évangile selon saint Marc, il n'y a que 16 chapitres. Vous êtes tous mûrs pour un sermon sur le mensonge

     

     

     
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :